top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurArnaud Bogaert

Le traitement de la pubalgie

Introduction :

La pubalgie est une affection courante chez les athlètes qui peut affecter leur performance et leur qualité de vie. Cependant, avec une prise en charge précoce et un traitement approprié, il est possible de réduire les symptômes et de prévenir les récidives. Dans cet article, nous allons explorer les différents types de pubalgie, les causes des symptômes, le traitement kiné et la prévention de cette affection.


Les différents types de pubalgie

La pubalgie est une tendinite courante chez les athlètes, en particulier chez les footballeurs, les joueurs de hockey et les coureurs. Il existe plusieurs types de pubalgie :

  1. Tendinite des adducteurs

  2. Tendinite de l'illio-psoas

  3. Pubalgie lié à la zone inguinal

  4. Pubalgie lié au pubis

Sur l'image suivante vous pouvez voir plus précisément la localisation des symptômes selon le type de pubalgie.



La cause des symptômes

Les symptômes de la pubalgie sont causés par une surutilisation et une contrainte excessive des muscles de la hanche, de l'aine et du bassin. Selon le type de pubalgie, la cause peut être différente. Les sports qui impliquent des mouvements répétitifs et des torsions du tronc, comme le football et le hockey, sont particulièrement à risque. La pubalgie peut également être causée par une faiblesse des muscles du tronc, une asymétrie du corps, un déséquilibre musculaire, un déficit de contrôle moteur, une perte d'amplitude articulaire ou une mauvaise technique d'entraînement.


Le traitement kiné

Le traitement de la pubalgie implique généralement une combinaison de thérapie manuelle et d'exercices de renforcement et d'étirement. Un kinésithérapeute peut utiliser des techniques de mobilisation pour améliorer la mobilité de la région.


Des exercices de renforcement musculaire pour les muscles de l'aine et du bassin peuvent aider à réduire la douleur et à améliorer la stabilité. Des exercices d'étirement pour les muscles adducteurs, les muscles du dos et les muscles abdominaux peuvent également être recommandés.

Voici diverse exercices à pratiquer en cas de pubalgie. Il est important de progresser graduellement en intensité afin de ne pas aggraver la pubalgie, c'est pour cela qui est important d'être suivi par un kinésithérapeute ou votre entraineur lors de votre rééducation


La prévention de la pubalgie

La prévention de la pubalgie implique la mise en place d'un programme d'entraînement approprié, qui comprend des exercices de renforcement musculaire, des exercices d'étirement et une attention particulière à la technique d'entraînement. Les athlètes doivent éviter les mouvements répétitifs et les torsions excessives du tronc, ainsi que les activités qui provoquent une douleur ou une gêne. Les périodes de repos et de récupération sont également importantes pour prévenir la surutilisation et la fatigue musculaire. Les athlètes doivent également s'assurer d'avoir une posture correcte et une bonne symétrie corporelle. En travaillant avec un kinésithérapeute ou un entraîneur personnel, les athlètes peuvent élaborer un plan d'entraînement adapté à leurs besoins et prévenir la pubalgie.


Conclusion :

En conclusion, la pubalgie peut être une affection invalidante pour les athlètes, mais elle peut être traitée efficacement avec l'aide d'un kinésithérapeute ou d'un professionnel de la santé. La clé pour prévenir la pubalgie est de mettre en place un programme d'entraînement approprié, de travailler sur la posture et la symétrie corporelle, et de prendre le temps de récupérer et de se reposer. En outre, il est important de consulter rapidement un spécialiste dès l'apparition des symptômes afin de bénéficier d'une prise en charge rapide et efficace.

398 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page