top of page

Les dysfonctions de l'articulation temporo-mandibulaires (DTM)

Les dysfonctions temporo-mandibulaires (DTM) sont des troubles de l'articulation temporo-mandibulaire (ATM), qui est la jonction entre la mandibule (os inférieur de la mâchoire) et le crâne.

Douleur machoire ATM

Origine et symptômes

Les DTM peuvent être causés par différents facteurs tels que le stress, une mauvaise occlusion dentaire, des troubles posturaux ou des traumatismes.

Les symptômes des DTM peuvent varier considérablement d'une personne à l'autre, mais les plus courants comprennent des douleurs à la mâchoire, des douleurs aux tempes, des maux de tête, des craquements ou des bruits de clics lors de l'ouverture ou de la fermeture de la bouche, des difficultés à ouvrir la bouche, une douleur à l'oreille, des douleurs cervicales ou une fatigue musculaire.

Le traitement 

En tant que kinésithérapeute, le traitement des DTM vise à réduire la douleur, à restaurer la fonction de la mâchoire et à prévenir les récidives. Le traitement commence généralement par une évaluation complète de la mâchoire, du cou et des épaules pour identifier les causes sous-jacentes des symptômes.

Le traitement kinésithérapeutique des dysfonctions temporo-mandibulaires (DTM) peut inclure plusieurs techniques, en fonction de la présentation individuelle de chaque patient. Voici quelques-unes des techniques les plus courantes :

1. Techniques de relâchement myofascial : Le kinésithérapeute peut utiliser différentes techniques de massage ou de relâchement pour soulager les tensions musculaires et la douleur dans la région de la mâchoire et du cou. Cela peut inclure des pressions douces, des étirements doux, des points de pression et des mobilisations.

2. Exercices de renforcement musculaire : Le kinésithérapeute peut prescrire des exercices spécifiques pour renforcer les muscles de la mâchoire et du cou, qui peuvent aider à améliorer la stabilité de l'articulation temporo-mandibulaire. Cela peut inclure des exercices de résistance, des exercices de contraction isométrique et des exercices de rééducation posturale.

3. Thérapie manuelle articulaire : Le kinésithérapeute peut utiliser des techniques manuelles pour mobiliser l'articulation temporo-mandibulaire et restaurer sa fonction. Cela peut inclure des techniques de mobilisation passive, des techniques de glissement et des manipulations.

4. Éducation et conseils : Le kinésithérapeute peut fournir des conseils et des recommandations pour aider les patients à améliorer leur posture, leur alimentation et leur hygiène de vie, et pour prévenir les récidives des DTM.

Il est important de noter que le traitement des DTM peut varier considérablement en fonction de la présentation individuelle de chaque patient. Le kinésithérapeute évaluera les symptômes et les antécédents médicaux de chaque patient pour élaborer un plan de traitement individualisé qui convient le mieux à ses besoins.

bottom of page